Observatoire/prospective

Vous êtes ici

L'observatoire du tourisme des Pyrénées-Orientales est un outil d’aide à la décision pour des politiques de promotion, de commercialisation, d’aménagement, d’investissement, d’emplois.

Sa devise pourrait être : « observer pour comprendre, comprendre pour agir »

Les missions de l'observatoire

L’enjeu est tel qu’il s’avère péremptoire de toujours miser sur la pertinence et la qualité des sources de données utilisées dans l’élaboration d’indicateurs plutôt que sur l’exhaustivité des données.

Dès lors, l’observatoire peut jeter un regard analytique et débuter un diagnostic touristique. Il vise à définir dans un premier temps et à évaluer dans un deuxième temps les retombées économiques, à mesurer la ou les fréquentations touristiques sur un ou plusieurs secteurs géographiques, champs touristiques…

Enfin, il recherche à comprendre les dynamiques à l'œuvre dans le secteur des loisirs et du tourisme, du comportement des touristes, clients ou consommateurs  aux marchés que vous ciblez.

Plus en détail, ces fonctions sont :

  • La collecte de l’information avec, au préalable, une connaissance fine et exhaustive du terrain, une animation du terrain à travers un réseau…
  • Le croisement et analyse des données recueillies par le biais d’enquêtes, d’études, d’entretiens….
  • Le partage de ces données avec un réseau d’expert
  • La diffusion de l’information à travers des publications, un site web, des news, des conférences…
  • L’orientation des politiques touristiques grâce à une multitude d’indicateurs. Cette orientation se retrouvera dans un document cadre : le Schéma Départemental d’Aménagement et de Développement du Tourisme et des Loisirs
  • La veille et la prospective avec comme mission de détecter les évolutions, d’alerter et de proposer des correctifs si le besoin s’en fait sentir

Ses partenaires : Atout France, Tourisme & Territoires, les CRT, les CDT/ADT, les CCI,  les Communautés de Communes , les offices de tourisme intercommunaux, intercommunautaires et indépendants, l’INSEE, KANTAR TNS et de nombreux cabinets d’étude (BET F.Marchand, Cabinet 4V, Eric Maurence….) ainsi qu’Orange pour les enjeux liés à la mobilité