Actions territoriales

Dans le département des Pyrénées-Orientales, les territoires s’intéressent de plus en plus à l’intermodalité et aux mobilités douces. Ces initiatives sont au départ orientées vers les habitants dans le cadre des déplacements pendulaires domicile-travail mais aussi pour les loisirs de proximité.

Ainsi des balades cyclables, des itinéraires qui en rejoignent d’autres se voient facilement adaptables à une utilisation touristique dès lors que les règles de véloroutes et voies vertes, l’information et la signalisation sont réalisées.

Ci-dessous certaines de ces initiatives :

♦ Es-Têt 

♦ Conflent Canigó

♦ GPS Tourism

♦ Pays Pyrénées Méditerranée

♦ La communauté de communes du Vallespir

Mise en place de bornes de recharges

 

Les projets des territoires

 

 

Le projet Es-Têt​

 

Le projet de valorisation des berges de la Têt constitue le cœur du projet de territoire « Terra Nostra » de la communauté urbaine Perpignan Méditerranée Métropole. Reconquérir le fleuve, à travers les modes de transport doux est l’une des facettes du projet.

Le tracé « ES TÊT » se concrétise progressivement en s’étendant à la fois vers l’amont et l’aval depuis l’aménagement réalisé à Perpignan. Véritable plan écotouristique, il vise aussi à offrir des potentiels de développement et retombées économiques au sein des 10 villes de la Communauté Urbaine concernées (Saint-Féliu-d’Avall, Pézilla-la-Rivière, le Soler, Villeneuve-la-Rivière, Baho, Saint-Estève, Perpignan, Bompas, Villelongue-de-la-Salanque, Sainte-Marie-la-mer et Canet-en-Roussillon).

Un traitement qualitatif des différentes portes d’accès à la voie verte fait partie du projet : aménagement doux au service des habitants, valorisation touristique, prise en compte des aspects écologiques (parc ornithologique au Soler, passe à poisson à Perpignan…)

Les objectifs du programme « Es Têt » prévoient :

  •  La réalisation d’une voie cyclable de 22 km,
  •  L’intervention sur le paysage aux abords de la voie cyclable, en protégeant et en renforçant le corridor de la ripisylve de la Têt dans les espaces dénaturés,
  •  L’aménagement des portes d’accès sur le fleuve Têt avec aire de pique-nique, espaces récréatifs et de flânerie, stations d’éco-commerces (guinguettes, location de vélos…), sites d’aire de repos à vocation pédagogique sur le milieu naturel traversé, (affûts, cabanes d’observation…).
  •  La réalisation de boucles autour de la colonne vertébrale de la Têt :  la « Boucle des Lacs » s’inscrit ainsi dans le cadre du programme « Es Têt ». 

Une dimension transfrontalière :

La convergence des enjeux d’aménagement d’un fleuve pyrénéen ayant une traversée urbaine avec des projets similaires à Gérone (autour du Ter) ou encore Lleida (le fleuve Segre) a permis de créer un partenariat transfrontalier autour du Tourisme Transfrontalier Fluvial Soutenable (TFFS) et d’obtenir à ce titre des financements européens. 

Interconnexion à l’EuroVelo 8 : également source de financements européen à travers le projet Bicitranscat, la voie verte qui longera la Têt va se connecter via Canet-en-Roussillon à la voie littorale, partie intégrante de l’un des grands itinéraires cyclables européens, l’EuroVelo 8 (EV8) La Méditerranée à vélo.

Présentation du projet

Contact et renseignement Programme « Es Têt » : Perpignan Méditerranée Métropole

 

 Communauté de Communes Conflent Canigou

 ⇒ Plan vélo à Prades

La commune de Prades a lancé en novembre 2019 son plan vélo en lien avec le plan national développé par l’Etat. La ville s’était  déjà doté d’une aire multi-modale située proche de la gare SNCF de Prades.
Une des préoccupations du plan sera de prévoir des axes qui éviteront les conflits d’usage entre vélo et voitures et de s’étendre à l’ensemble du territoire de l’intercommunalité.

Ce  plan est soutenu par le Département des Pyrénées-Orientales.

En quoi est-il intéressant pour les touristes ? Traverser une agglomération peut s’avérer dangereux à vélo. Les plans vélos permettent notamment en place le plan de circulation dans les agglomérations (zone 30).

   GPS Tourism est un projet transfrontalier sur la mobilité douce comme stratégie de singularisation de l’offre touristique et de soutien d’un modèle de tourisme durable.
Différents partenaires espagnols et français sont réunis autour de ce projet et visent à mettre en place des actions concrètent autour du renforcement et l’adaptation des infrastructures culturelles et multimodales, la création et la commercialisation de produits touristiques clé en main, la sensibilisation et la formation des acteurs publics et privés, la création d’un Club de destinations de Montagne transfrontalier opérationnel, la campagne de promotion ...

Au niveau du département des Pyrénées-Orientales, deux acteurs principaux portent le projet : le Parc Naturel Régional des Pyrénées-Catalanes et le Pays Agly. Ils réunissent à leur tour des partenaires autour de ce projet.

Plaquette de présentation du projet

GPS Tourism réalise dans ce cadre des rencontres et suivi de projets en commun ... je découvre les actions

Plus d'informations :

           Agly Fenouillèdes                la vallée de l'Agly Pyrénées Orientales

pays pyr med.jpg

 

 

Depuis 2013, le pays Pyrénées Méditerranée s’est engagé dans le développement du tourisme durable et des mobilités douces dont le vélo.

Dans les dernières réalisations en partenariat avec les acteurs du territoire, la coordination et la création d’un espace cyclosport, labellisés par la fédération nationale du cyclisme .... je découvre

Contact :  Cédric BORG, cedric.bord@payspyreneesmediterranee.org

logo sardane comcom vallespir.png

 

  La communauté de communes a mis en place d’un schéma de mobilité durable

dont certaines des  actions rejoignent les besoins des habitants mais aussi des touristes du territoire et permettent de proposer des infrastructures de qualité :

  • Stationnement et signalétique vélo
  • Abri vélos
  • Bornes de recharges électriques

Retrouvez toutes les actions

Contact Service Développement Durable - CC Vallespir - 2 avenue du Vallespir - 66400 CERET - Tél. 33 (0)4 68 87 69 05

 

sydeel 66.png

 

Dans le département des Pyrénées-Orientales, vous pourrez recharger vos Vélos à Assistance Électrique (ainsi que tout autre véhicule électrique) sur des bornes de recharge implantées dans les communes et à proximité des principaux itinéraires cyclables.

Le  Sydeel66*, entre 2016 et 2018,  a été implanté 76 bornes de recharge électrique « accélérée ». Les solutions de charge sont concentrées sur les sites touristiques et en raison de leur forte densité de population, prioritairement déployées sur le littoral et la montagne.

Ce déploiement a continué entre 2018 et 2020 sur la base d’un déploiement national de bornes permettant d’utiliser les bornes quelle que soit son département d’origine.

Toutes les bornes en France et dans les Pyrénées-Orientales (je clique sur la carte) et comment ça marche ?

carte sydeel.jpg

Pour plus d'informations sur le Sydeel66

* Sydeel66 est un établissement public de coopération Intercommunal (EPCI), sous la forme juridique d’un Syndicat Mixte Fermé, regroupant aujourd'hui 220 communes du département. Il a été créé en 1995, né de la volonté des Communes et de l’Association des maires et des adjoints des PO pour permettre une organisation et une gestion efficace dans le domaine de la distribution publique de l’électricité.